Meghan Markle :elle qui a divulguée sa propre lettre

0
196
Meghan markle

La duchesse Meghan Markle est accusée d’avoir chercher les problèmes en divulguant. En effet le contenu de sa propre lettre privée qu’elle a envoyée à son papa avant. Qu’elle ne soit publiée par la société du Mail.

Premièrement, Meghan Markle procédé à une poursuite judiciaire le journal en question. Pour utilisation abusive d’informations confidentielles, violation du droit d’auteur. Et ainsi la loi sur la protection des données de 2008 après la publication. D’extraits de la lettre plus tôt cette année. Ainsi La nouvelle action en justice de Meghan Markle pourrait changer la manière dont. Les magazines se comporte avec la famille royale.

Toutefois, comme le rapporte Christopher Bucktin, un journaliste. Elle fait face à des affirmations selon lesquelles elle aurait causé le problème de sa propre vie privée. Après que ses amis américains lui aient fourni les détails du contenu de la lettre.

Par conséquent, Des amis du roi ont parlé à un journaliste de People après que Meghan aurait sanctionné le déménagement. Elle pourrait désormais être contrainte de jurer sous serment si elle le faisait.

Les amis de la famille royale ont donné une interview anonyme au magazine en février. Où l’un d’entre eux aurait déclaré. Après le mariage, elle lui a écrit une lettre.

Le père de la duchesse, Thomas Markle, a déclaré qu’il n’aurait pas publié la lettre. S’il n’y avait pas eu l’article du magazine. People qui voulait dire qu’il devais publier des extraits pour qu’il se défendre.

Ensuite, un professeur associé à la faculté de droit de l’Université de Leeds. A déclaré de même à propos du sujet que la participation rapportée de. Markle à l’entretien avec People pourrait rendre l’affaire plus compliquée.

En conclusion, Cependant, une juriste, a confié suite a l’enquête que même si. Meghan Markle admettait que le contenu de la lettre puisse être discuté publiquement. Toutefois, elle pouvait affirmer que, Surtout, toute divulgation limitée antérieure était nécessaire dans l’intérêt. Public pour éviter que le public ne soit induit en erreur.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here